Réaction suite à la mise à l'enquête publique des modifications en matière de stationnement

23 octobre 2017

En lien avec la communication du Conseil Municipal au Bulletin officiel 42, du vendredi 20 octobre 2017, pages 2831/2832, concernant le plan de stationnement dans la commune de Collombey-Muraz.


Suite au référendum qui a vu la population de Collombey-Muraz refuser à plus de 60% l’instauration de vignettes de stationnement, le comité référendaire exprime son incompréhension, voire sa stupéfaction, à la lecture de la mise à l’enquête publique des modifications en matière de stationnement.
Le Conseil Municipal semble agir au mépris des besoins de la population, des commerces, des institutions privées et publiques et dans l’ignorance des questions qui lui ont été posées par l’intermédiaire du comité référendaire.
A nouveau, tel le plan des vignettes, les propositions sont lacunaires et posent plus de questions qu’elles n’en résolvent.
Pour ne citer qu’un point touchant le monde du travail, il apparaît en effet que les horaires, bien que différenciés par secteur, ne sont pas du tout adaptés à l’activité professionnelle. Cela pose naturellement la question des ayant-droits qui pourraient bénéficier d’autres conditions : qui sont-ils et comment seront donc traitées les exceptions à titre professionnel, et qui sera habilité à statuer, en fonction de quels critères ?
Le comité référendaire qui s’est vu ignoré dans son offre de collaboration dans le cadre de l’établissement du plan de stationnement ainsi que d’avoir la possibilité d’expliciter le vote, s’étonne devant l’attitude du Conseil Municipal qui semble avoir décidé de passer en force son plan, voire même d’instaurer des vignettes, en dédaignant l’opinion de la population qui l’a élu.
Le comité référendaire invite ainsi toute la population à utiliser la lettre d’opposition, qui a été préparée par le comité référendaire, que l’on trouve sur la page Facebook « Référendum contre le règlement communal pour les vignettes de stationnement ».